Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 septembre 2014 7 14 /09 /septembre /2014 14:46
Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 16:46
Repost 1
29 mars 2014 6 29 /03 /mars /2014 10:11

J'ai donc une fois de plus participé à un swap, celui ci avait pour thème "Autour du monde".

Il fallait donc mettre dans ce colis :

  • Deux ou trois livres
  • Deux ou trois marque-pages
  • Deux ou trois gourmandises
  • Une surprise en rapport avec le thème

Ce swap était organisé par Le jardon de Natiora

 

 

swap autour du monde

Voila donc ce que j'ai reçus

3 jolies marques pages.

Un paquet de thé noir "rose de chine" et un petit paquet de chocolat & mots, dans lequel on trouve des expressions africaines très sympa !

Une petit horloge rigolote !

et 2 livres :

La couturière de Frances de Pontes Peebles

synopsis: Emilia et Luzia, les sœurs orphelines, sont inséparables. Un jour, Luzia est enlevée par les cangaceiros, de terribles bandits. Dans ce Brésil âpre et violent des années 1930, Emilia nourrit toujours un infime espoir : et si Luzia avait survécu ? Se cacherait-elle sous les traits de la Couturière, cette femme réputée impitoyable, devenue chef des mercenaires ?

Contes curieux des quatres coins du monde de Praline Gay-Para

synopsis : Si d'une tradition à l'autre on trouve fréquemment des variantes d'un même conte, il en est certains qui frappent par leur singularité. Praline Gay-Para a réuni ici des récits du monde entier, qui tous suscitent la surprise - par leur liberté de ton, leur impertinence, leur humour ou leur exubérante imagination. Ce recueil apporte ainsi la preuve que les contes n'ont jamais fini de nous émouvoir, de nous étonner, et que, même s'ils proviennent de la nuit des temps, ils parlent encore d nous aujourd'hui.
Illuminés par la plume et la voix de Praline Gay-Para, qui se les approprie avec talent, ces contes sont à lire et à dire. C'est leur seule chance de vivre longtemps.

swap autour du monde
Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 17:25

Synopsis :  

Qu’est-ce qui peut bien guider la pensée d’un savant dans ses actes, dans ses choix théoriques, ses erreurs, ses découvertes, et dans son comportement social ?

 Charles H. Smith, qui de sa vie n’a cessé de traquer les mystères d’Alfred Wallace, a certes eu affaire à forte partie.

 Wallace : Explorateur infatigable ? Mais naturaliste autodidacte édifiant la théorie majeure de l’évolution… et laissant la gloire tomber sur les épaules de Darwin. Pionnier de la biogéographie ? Mais s’engouffrant, comme Bergson, dans le spiritisme. Savant reconnu ? Mais n’obtenant jamais de position officielle. Ardent défenseur des déshérités ? Mais menant campagne contre la vaccination. Rien de la richesse humaine et intellectuelle du personnage, rien de ses paradoxes n’échappe à la lucidité si magnifiquement documentée de Charles H. Smith.

Instruisant ainsi le cas Wallace à travers livres, articles, mémoires et lettres, l’auteur nous offre de surcroît un éclairage saisissant sur le contexte scientifique de l’époque.

Enquête sur un aventurier de l'esprit : le veritable Alfrede R. Wallace

Chronique :

Merci à Babelio et aux Éditions de l’Évolution pour ce livre.

Je trouve ironique d’avoir encore reçu un livre sur Wallace, qui ne croyait à la sélection sexuelle, alors que c’est mon sujet de thèse.

J’avoue que je ne sais pas vraiment pour qui ce livre est destiné. D’abord je me suis dit que l’idée d’analyser les grands « thèmes » de la vie de permettrait d’éviter de se lire une biographie. Puis ensuite je me suis dit que c’était un bon complément à la biographie de Wallace par Pierre Raby.

Quoi qu'il en soit, ce livre est très intéressant et permet de comprendre la complexité de la personnalité de Wallace, ce touche à tout. Et une fois de plus, on à l’impression que Wallace a été un peu « mis » de côté au cours de l’histoire, justement parce qu’il était quelqu’un d’engagé, et qu’il est de meilleur ton de ne pas faire de politique quand on est scientifique.

Les premiers chapitres sont très captivants, mais à partir de la partie sur le spiritisme, j’ai trouvé que le livre devenait redondant. On comprend vite que Wallace se pose des questions et entend y répondre par des démonstrations scientifiques, et c’est dans cette perspective qu’il aborde cette pratique. Et tous les thèmes abordés par la suite sont dans cette optique. Et plus on avance, plus on a de longs extraits de la main de Wallace en personne. Mais voilà, je trouve que ça ne se lit pas très bien. Le style ancien n’est pas toujours très abordable. En plus, je pense qu’un minimum de connaissances en science et en « politique » anglaise à cette époque est nécessaire pour bien comprendre.

Un livre très intéressant donc, mais pas pour les néophytes à mon avis.

Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 12:32

Pour ce post, rien de très scientifique (quoique ...) puisque je vais vous parler de ma nouvelle Mary Wollstonecraft sorti chez Lune Ecarlate Editions

Présentation :
Suite à un défi lancé par Lord Byron, la jeune Mary Godwin a toutes les peines du monde à trouver l’inspiration. C’est alors qu’elle trouve dans les affaires de sa défunte mère, un curieux carnet… Entre vérités et mensonges, entre la vie et la mort, cette lecture va changer le cours de l’histoire…

 

 

La nouvelle coûte 1,49€ et est disponible sur le site de l'éditeur (lien) ou sur tout les plateformes numériques habituelles (amazon, immatériel.....).

 

 

Cette nouvelle n'est pas un simple divertissement (elle peut bien sur ce lire comme tel !) mais c'est aussi un moment de culture générale littéraire, un peu scientifique, et un peu féministe.

 

 

La couverture est réalisé par Nathanel Dashwox.

 

 

Bonne lecture à tous

Mary Wollstonecraft
Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 19:34

Alfred R. Wallace, l'explorateur de l'évolution

Edition de l'Evolution

Auteur : Peter Raby

Resumé :

En 450 pages captivantes, la vie du grand naturaliste, explorateur et théoricien, qui allait découvrir du fond des îles Moluques le mécanisme de l’évolution ― la sélection naturelle ―, et en envoyer l’exposé à Darwin. Douze années dans les jungles d’Amazonie et de Malaisie à chasser, écorcher, épingler insectes, papillons, oiseaux , à cataloguer, théoriser. Puis à sa vie d’humaniste en Angleterre, consacrée à la science, au droit des faibles, au spiritualisme auquel il s’est converti, et qui lui vaudra bien des déboires.

 

Alfred Wallace

Chronique :

Merci à Babelio et les Éditions de l’Évolution pour ce livre de masse critique (même si ma critique arrive très tard, mais comme Wallace, j’ai pas mal voyagé, et le courrier arrive toujours trop tard.)

 

Voilà une magnifique biographie-aventure à lire ! Un superbe moment de science et d’humanisme.

 

Je connaissais Alfred Wallace puisque je suis écologue et que l’évolution, c’est mon quotidien. J’ai été très surprise par la qualité de cette biographie. Elle se lit très facilement et est très bien renseignée, beaucoup de références bibliographiques.

 

On découvre donc l’oublié Alfred Wallace, codécouvreur de la théorie de l’évolution par sélection naturelle. Bon, je ne sais pas si codécouvreur est le meilleur terme, car il l’a formulé bien après que Darwin l’ai découverte, mais pas encore publié (Darwin a été très « peureux » sur la publication de ses travaux sur ce sujet). Je pense aussi qu’on peur porté au crédit de Wallace le début des études de biogéographies.

 

On découvre donc cet homme, issu d’un milieu très modeste, qui travaillera dès son plus jeune âge et qui se passionnera très tôt pour l’entomologie. Comme quoi les insectes ça même à beaucoup de choses… À 20 ans, il part en Amazonie pour collecter des spécimens afin de se faire de l’argent (il ne faut pas oublier qu’à cette époque, la richesse de la biodiversité n’était pas encore très connue, ni très popularisée). Mais c’est sans compter son âme de scientifique. Je ne vais pas résumer ce voyage ou celui, le plus important de sa vie en Malaisie où il y fera ses plus grandes découvertes. Mais ces deux voyages sont des vraies aventures, aventures scientifiques, aventures humaines et aventures culturelles.

 

Peu de choses sur sa vie personnelle, on a les informations classiques, amis, famille, etc., mais pas de voyeurisme. L’homme était timide.

 

Ce que j’ai découvert c’est le côté humaniste de l’homme. Socialiste avant l’heure, écologiste avant l’heure, et aussi anthropologue qui dénonçait la manière de traiter les indigènes. Vraiment une part très intéressante de sa personnalité.

 

La partie de sa vie qui peut sembler la plus étrange, et son dévouement corps et âme, pour le spiritisme. Une pratique très courante à l’époque, et l’influence du spiritisme était très différente d’aujourd’hui. Arthur Conan Doyle en était aussi adepte, et nous défend cette croyance (?) avec une aventure du Professeur Challenger (qui au passage me fait un peu penser à Wallace quand même… en moins timide…).

 

Une biographie donc très complète, mais qui je trouve, est peut être un peu compliqué si l’on n’est pas bien informé du monde scientifique et du contexte historique. Certaines personnes sont présentées comme des évidences dans leurs domaines. Oui certes, mais si on n’a pas la culture scientifique qui va avec la lecture de cette biographie… ce n’est pas toujours facile. Un petit regret aussi, des cartes auraient été bien sympathiques pour comprendre les voyages de Wallace. Si la géographie de l’Amazonie m’est un peu familière, je ne situe que difficilement certains lieux en Malaisie…

 

Pour autant, il ne faut pas hésiter à s’y attaquer ! Bonne lecture…

Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
31 octobre 2013 4 31 /10 /octobre /2013 18:20

Bon, cet article n'a rien a voir avec la science ou avec mes activités.

Mais j'avais envie de faire cet article pour ma soeur.

Mon archéologue de soeur qui devient a présent ma nouvelliste de soeur !

Une de ses nouvelles vient d'être publiée dans cette anthologie : Les contes de l'ombre

Bravo à toi frangine ! Je suis fière !

 

PS : vous pouvez retrouver son blog ici : Xian Moriarty

Ma soeur, cette écrivaine (baaaaaaaa une littéraire !)
Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 07:47

je me suis baladee en pyjama dans un institut de recherche.

Repost 0
24 octobre 2013 4 24 /10 /octobre /2013 19:00

Un peu de lecture !

 

Synopsis :

Why do we find polar bears only in the Arctic and penguins only in the Antarctic? Why are marsupials found only in Australia and South America? In a book that Science News called "fascinating and revelatory," Dennis McCarthy tells a story that encompasses two great, insightful theories that together explain the strange patterns of life across the world--evolution and plate tectonics. We find animals and plants where we do because, over time, the continents have moved, separating and uniting in a long, slow dance; because sea levels have risen, cutting off one bit of land from another; because new and barren volcanic islands have risen up from the sea; and because animals and plants vary greatly in their ability to travel, and separation causes the formation of new species. This is the story of how life has responded to, and has in turn altered, the ever-changing Earth. And it includes many fascinating tales--of pygmy mammoths and elephant birds and of radical ideas by bold young scientists.

 

Auteur : Dennis McCarthy

 

Here be dragons

Mon avis :

Un livre vraiment très intéressant !! J’espère qu’il existe en français ou qu’il sera traduit très bientôt si ce n’est pas le cas. Ce livre nous fait découvrir la biogéagraphie. Une discipline où l’on étudie la répartition des espèces et leurs distributions selon la géographie. Bien que méconnue, cette discipline n’est pas récente, puisque Darwin et Wallace s’en sont inspirés pour la théorie de l’évolution. On découvre pourquoi certaines espèces sont là et pas d’autres, pourquoi certaines espèces de Madagascar sont plus proches des espèces indiennes qu’africaines. Bref, ce livre regorge d’informations diverses et variées qui nous apportent une vision nouvelle de la biodiversité.

Je pense aussi que l’auteur a voulu torde le cou à certaines idées du créationnisme, car il explique souvent pourquoi le « dessin intelligent » (nouvelle version scientifique du créationnisme) peut être expliqué par des fait scientifiques et non par la volonté d’une entité quelconque. J’ai aussi beaucoup apprécié la présence de la bibliographie à la fin de l’ouvrage, si on veut lire les articles que l’auteur utilise dans ses exemples.

En somme, un livre vraiment intéressant et accessible à un large public (du moment qu’on parle anglais pour cette version en langue anglaise).

 

Repost 0
anaiscience en cavale
commenter cet article
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 16:17

Salut à tous !

 

Aujourd'hui j'ai décidé de créer une nouvelle rubrique intitulée : Qu'est ce t'as fait aujourd'hui ?

 

Je me suis souvent rendu compte que je faisais des choses un peu incongru ou qui peuvent sembler bizarre pour le profane, mais qui pour un scientifique semble normal pour faire sa recherche ....

 

 

Et pour commencer cette rubrique, aujourd’hui j'ai mis du tippex sur des oiseaux morts.

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Blog d'une scientifique en cavale autour du monde ! La biologie n'est pas qu'un travail de laboratoire, c'est aussi de longues heures de terrains et de travail aussi bien en France que dans le monde. Je vais vous présenter ici mon travail de terrain et de laboratoire, car les deux sont complémentaires.
  • Contact

Book photo

Vous pouvez retrouvez plus de mes photos sur mon book photo en ligne

 

DSCN3526

Lecture du moment

 

 

http://static.decitre.fr/media/catalog/product/cache/1/image/165x250/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/9/7/8/2/2/5/9/2/9782259202886FS.gif

 

 

Mes livres sur Babelio.com

Blog zéro Carbone

bonial – promos et catalogues – moins de co2